Elevage Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

1 - PRESENTATION GENERALE

Le secteur de l’élevage a connu au cours des dernières années une croissance soutenue aussi bien au niveau de l’effectif du cheptel qu’à celui de l’évolution de la production.

 En 2008, l’effectif bovin des femelles reproductrices a été d’environ  450 mille unités dont 220 mille de race pure et le reste de race locale ou améliorée. Le nombre d’ovins a été de 4,100 millions unités femelles, celui des caprins a atteint 830 mille unités.

Le secteur de l’élevage contribue à concurrence de 36 % du Produit Intérieur Brut Agricole et assure plus d’un million de journées de travail par an, L’aviculture contribue à la création  d’environ 15 mille postes de travail.

 Les principaux produits de l’élevage  sont constitués de :

  • viandes rouges (40%),
  • viandes blanches (28%),
  • produits laitiers (26%),
  • Autres produits (6%).

 

2 - LES PRODUITS DE L’ELEVAGE

Les viandes

En 2008, la production totale de viandes a atteint environ 266 mille tonnes (47% de viandes rouges et 53% de viandes blanches) contre une moyenne de 234 mille tonnes enregistrées durant la période 2002-2006.

a- Les viandes rouges

En 2008, la production de viandes rouges a atteint 125 mille tonnes ainsi réparties :

  En mille tonnes
Viande bovine 53
Viande ovine 52
Viande caprine 11
Autres viandes 9

La consommation annuelle de viandes rouges par habitant entre 1980 et 2000 est passée de 9.5 kg en 1980 à 11.9 kg au cours de l’année 2000. Le taux de couverture des besoins du pays est actuellement de l’ordre de 97%.

Les marchés aux bestiaux sont au nombre de 184 marchés répartis sur tout le territoire du pays. Les abattoirs sont actuellement au nombre de 210 abattoirs.

Les circuits de commercialisation comprennent les grossistes ou unités de découpe, les bouchers et les grandes ou moyennes surfaces.
On dénombre aujourd’hui 10 grossistes dont deux seulement assurent l’entreposage frigorifique et le commerce du gros alors que les autres sont des unités de découpe.

Les bouchers représentent le circuit principal, ils achètent sur les marchés et font abattre les bêtes (ou abattent eux- mêmes dans certaines petites localités) pour leur propre compte.

Les grandes surfaces sont au nombre de 140 dont deux sont des hyper marchés.

b- Les viandes blanches

Le secteur avicole assure l'approvisionnement du pays en viandes blanches à hauteur de 53% du total des viandes. En 2008, la production de viandes blanches a été de 141 mille tonnes composées de 102 mille tonnes de viandes de poulets et 39 mille tonnes de viandes de dindes.

L’aviculture a fait l’objet d’encadrements technique et sanitaire particuliers l’ayant permis de:

  • mettre à niveau les différentes structures de production tout au long de la filière,
  • améliorer sa productivité,
  • bénéficier de l’accord européen quant à l’exportation de ses produits vers les pays de l’UE. 

Le nombre des éleveurs est estimé à environ 6400 dont 5600 spécialisés dans le poulet de chair et 800 dans les poules pondeuses auxquels il y a d’ajouter 300 éleveurs de dindes.
Le nombre de couvoirs est de 36 dont 30 pour le poulet de chair, deux couvoirs totalement spécialisés dans les dindonneaux et 4 spécialisés dans la poulette d'un jour.
Le nombre d'usines d'aliment est de plus de 600 dont 140 à caractère commercial, et le reste étant constitué d'unités propres aux éleveurs pour le mélange à la ferme.
Le nombre d'abattoirs est de 18 ; Au sein de ces abattoirs on compte 6 ateliers de découpe et 6 ateliers de transformation.

Les œufs de consommation

La production d’œufs de consommation en 2008 a été de 1,600 milliards d’ unités dont 110 millions d’unités provenant du secteur traditionnel contre une moyenne de  1.470 milliards d’unités réalisés au cours de la période 2002-2006..

Lait et dérivés

En 2008, le volume de lait produit a atteint environ 1.046 millions de litres contre une moyenne de 920 mille litres réalisés au cours de la période 2002-2006.

La filière lait comprend 112 mille éleveurs, 270 centres de collecte et une quarantaine d’unités de transformation.